Niger/ Liberté de la Presse
Mot de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Niger
Imprimer
5/17/2018 4:04:49 PM - Publié par liberation_niger@yahoo.fr  


Eric P. Whitaker: récemment 43 élèves exceptionnels venus de toutes les huit régions du Niger se sont réunis à Niamey pour participer à un programme intitulé « Modèle des Nations Unies » ou « Model U.N. » parrainé par l'Ambassade des États-Unis. Nous avons demandé à ces jeunes de se focaliser sur un sujet qui préoccupe beaucoup d'entre nous: la question vitale de la liberté de la presse.
Ces futurs dirigeants du Niger ont formulé un plaidoyer exceptionnel pour une presse libre et indépendante. L’une des équipes a écrit un vibrant plaidoyer pour que ses collègues délégués abordent la question des droits des journalistes. Comme ils l'ont déclaré, les journalistes doivent avoir accès à l'information, exercer leur profession de manière indépendante et travailler avec l'assurance que les nations libres défendront leurs droits à la sécurité. Il s’agit vraiment d’une source d’inspiration lorsque l’on constate que la prochaine génération comprend l'importance de la liberté de publier et de recevoir des informations à travers une presse indépendante et protégée.

Bien que n’étant pas parfait dans l’exercice de la liberté de la presse, mon pays, les Etats-Unis, garde ce droit fondamental comme un précepte de notre nation. C’est un élément crucial dans la construction des sociétés transparentes et démocratiques dont les dirigeants doivent être comptables devant la nation. En plus, une presse libre est essentielle pour la paix, la justice et les droits humains pour tous.
En reconnaissant ce droit, les gouvernements doivent veiller à protéger les journalistes du monde entier, en leur permettant de faire leur travail. Leur service à leurs concitoyens est inestimable car ils éclairent des questions qui ont un impact sur nos vies et ils rapportent des faits qui doivent l’être. Nous sommes tous mieux informés et meilleurs citoyens grâce au travail difficile qu'ils accomplissent.L'Ambassade des États-Unis au Niger continuera de plaider en faveur d'un corps de journalistes professionnels libres et hautement qualifiés qui adhèrent aux normes éthiques et professionnelles de leur métier. Nous croyons qu'il est impératif que les dirigeants de tous les gouvernements facilitent le libre accès à l'information publique et assurent le droit des médias à travailler sans contraintes injustes. Il incombe au gouvernement du Niger de respecter les lois qu'il a établies pour protéger les journalistes dans la pratique de leur métier. Le respect des libertés civiles est le fondement de notre partenariat et un indicateur important de notre entente dans le cadre du Millennium Challenge Corporation / Millennium Challenge Account.

Nous resterons résolument engagés aux côtés du Niger tant qu’il continuera à assurer la promotion de la liberté de la presse. Nous continuerons à travailler avec le gouvernement et le peuple du Niger pour ouvrir les espaces de liberté, protéger les médias et les aider à devenir meilleurs dans leur travail. Nous continuerons à appuyer les femmes journalistes qui doivent souvent faire face à des barrières importantes dans l’accomplissement de leur profession.
Nous financerons des ateliers de formation des journalistes pour les aider à affiner leur talent dans la couverture des sujets complexes. Nous aiderons les journalistes professionnels tout comme les citoyens-journalistes à renforcer leurs capacités dans le nouveau monde des réseaux sociaux.
En plus, nous continuerons à contribuer à la formation des responsables des institutions étatiques du Niger-- en particulier les forces de défense et de sécurité-- sur le rôle important que jouent les médias dans la societé, de sorte qu’ils puissent partager et communiquer des informations aux journalistes de façon transparente.
Œuvrons ensemble sur cette question. Grâce à notre solide partenariat, nous pouvons réussir à maintenir le respect de la liberté de la presse pour nos générations futures, à l’exemple des jeunes qui ont participé à notre récent programme.
Source: service presse de l'Ambassade US/Niamey

Imprimer

 


  © Liberation-Niger