Assassinat de réfugiés maliens à Intikane (Niger)
La réaction de l'ambassade des USA au Niger

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 462 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police

L'Ambassade des États-Unis est indignée par l'attaque insensée du dimanche 31 mai par des douzaines d'hommes armés non identifiés sur des motos à Intikane, entraînant la mort tragique de trois personnes. L'une des victimes était un chef de la communauté locale et les deux autres étaient des leaders de la communauté des réfugiés Maliens.

Les tueries ont contraint des centaines de personnes à quitter leur domicile à Intikane, qui accueillait paisiblement 20 000 réfugiés Maliens et 15 000 personnes déplacées. Cette communauté unifiée et bien dirigée est maintenant soumise à un stress énorme. L'Ambassade des États-Unis lance un appel à tous les Nigériens à soutenir les résidents d'Intikane et à ce que les agresseurs lâches et brutaux soient trouvés et tenus responsables de leurs crimes.

L'Ambassade des États-Unis soutient également le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) pour offrir des secours humanitaires à cette communauté vulnérable. Le Département d'État a récemment versé 1,19 million de dollars au HCR pour renforcer sa réponse au COVID-19, notamment pour la construction et l'aménagement de tentes de quarantaine et d'isolement dans diverses régions du pays et l'inclusion des personnes déplacées internes et des réfugiés dans le Programme National COVID-19. Les États-Unis soutiennent depuis longtemps le HCR dans ses efforts pour assurer la sécurité et le bien-être des personnes les plus vulnérables de la société et condamne avec la plus grande fermeté cet acte lâche et brutal.

mercredi 3 juin 2020

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages