HUMANITAIRE
Le Niger recherche 383 millions de dollars US pour venir en aide à 1,6 million de personnes en 2019

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 2664 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police

(Niamey, le 1er Février), Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini a lancé ce jour un appel de fonds de 383 millions de dollars US, soit 191,5 milliards de FCFA pour apporter une aide d’urgence à 1,6 million de personnes vulnérables au Niger.

Le pays reste confronté à une crise humanitaire complexe qui combine problématiques chroniques et aiguës. Au nombre des problématiques humanitaires, on note celles liées à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, aux catastrophes naturelles et aux épidémies. A ces problématiques s’ajoutent les mouvements de populations dus essentiellement aux conséquences des conflits intercommunautaires et des attaques perpétrées par des groupes extrémistes sur les zones frontalières du pays.
La détérioration constante de la situation sécuritaire dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéri a provoqué une augmentation marquée des mouvements de populations, contribuant à un accroissement des besoins humanitaires dans tous les secteurs alors que la question de l’accès se pose avec acuité. Pour l’année 2019, l’analyse des besoins humanitaires révèle que 2,3 millions de personnes, soit 10,4% de la population, ont besoin d’une assistance humanitaire. Ces trois régions comptent 50% des personnes dans le besoin au Niger.
« Un véritable défi se pose à nous. Celui de coordonner nos actions à court et moyen termes dans les zones affectées afin d’accompagner l’assistance humanitaire d’urgence de stratégies de développement et de stabilisation visant à favoriser le relèvement et renforcer la résilience des populations. A cet effet, nous pouvons d’ores et déjà nous réjouir qu’un consensus existe entre le plus haut niveau du Gouvernement, la communauté humanitaire et les acteurs de l’aide au développement. Il s’agit aujourd’hui de traduire cette volonté par des actes », a indiqué Madame Bintou Djibo, Coordonnatrice humanitaire pour le Niger.
La stratégie humanitaire de cette année vise l’atteinte de trois objectifs stratégiques principaux sur une période de trois ans, axés sur le renforcement de la protection de la population civile vulnérable, l’intervention d’urgence pour sauver des vies, l’amélioration des conditions de vie ainsi que la restauration et le renforcement des moyens de subsistance.
Les interventions se feront sur la base de la vulnérabilité et non du statut. Aussi pour les problématiques d’ordre structurel (insécurité alimentaire, malnutrition, inondations, épidémies), les acteurs s’accordent pour n’intervenir qu’en situation d’urgence lorsqu’un pic sera observé ou lors de périodes très spécifiques.
«Je relève, pour m’en féliciter, que le Plan de Réponse Humanitaire 2019 est en réelle harmonie avec le Plan de Soutien en cours de finalisation. Cette harmonie était nécessaire pour créer plus de synergie dans l’identification des besoins, des cibles et leur prise en charge avec plus d’efficacité et d’efficience tout en s’alignant sur les priorités de notre pays », a déclaré son Excellence Brigi Rafini, Premier Ministre du Niger.
En 2019, un total de 209 projets portés par 59 organisations humanitaires dont 94 projets pour la région de Diffa et 84 projets pour les régions de Tahoua et Tillabéri sont retenus pour être financés, contre 163 projets en 2018.
Pour rappel, en 2018, l’appel de fonds pour le Niger a été financé à hauteur de 52% contre 81% en 2017.

samedi 2 février 2019

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages