Atelier sur la "Problématique et les enjeux de l'aménagement du territoire au Niger" Niamey du 3 Exposé Introductif sur les notions fondamentales de l'Aménagement du Territoire

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter9 49907 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####



Présenté par Dr HASSANE IDE Adamou Expert Gestion Stratégique du Développement EACG/PBG/CMR/MEF

1. Introduction
L'aménagement du territoire est une expérience ancienne. En effet, l'Homme a toujours aménagé l'espace au gré de ses besoins. Au début, il s'agissait de domestiquer la nature et de la dominer. La répartition des activités sur le territoire était perçue comme un phénomène naturel. Mais les incidences de ces pratiques furent désastreuses, car elles ont donné lieu à la dégradation des ressources naturelles. Par la suite, les Etats modernes ont senti la nécessité de procéder à l'aménagement conscient et réfléchi du territoire en tant qu'acte volontariste et non spontané.

2. Définition de l'Aménagement du Territoire
La notion d'aménagement du territoire couvre des réalités diverses. Sa défini-tion dépend du contexte et des problè-mes à résoudre.

Selon Eugène Claudius Petit l'aména-gement du territoire, est la recherche dans le cadre géographique d'une meilleure répartition des hommes en fonction des ressources naturelles et de l'activité économique. " Dans le même ordre d'idée Delaubadère (P.487, 1993) disait que "l'aménagement de territoire est la recherche de la meilleure répartition géographique des Hommes en fonction des conditions éco-nomiques territoriales".
Michel Migeot (P.1, 1975) avance aussi que "L'aménagement du territoire est une affirmation du développement harmonieux de l'ensemble des régions en fonction de leur vocation propre. L'amé-nagement de l'espace est rarement fondé sur un calcul d'efficacité écono-mique. La politique d'aménagement du territoire conserve sa vocation à réduire les inégalités entre les territoires. Elle place par exemple parmi ses objectifs l'accès de la plus grande partie possible du territoire national à des réseaux haut débit ".
HASSANE IDE Adamou (P 55, 1994,), l'Aménagement du Territoire " est un système d'actions cohérentes volontaires multidisciplinaires par lequel une organisation vise une meilleure répartition spatiale des activités économiques. Mais cette politique, peut ne pas prendre la même forme, aussi bien dans les pays développés que dans les pays sous-développés en l'occurrence dans les pays du Sahel, où elle est avant tout d'abord un instrument de rétablissement des équilibres socio-économique et environnemental avant d'être un outil de correction des disparités régionales dues à une quelconque croissance ". Roger Nama (P7, 2004,) l'Aménagement du Territoire serait " un ensemble de mesures destinées à assurer un déve-loppement équilibré des régions par une meilleure répartition des population et des activités " En outre, dans le contexte de la décen-tralisation, la politique d'aménagement du territoire doit toutefois être le déve-loppement de la " compétitivité " des territoires et la recherche de l'" excellence ". Il s'agit ainsi de développer des " pôles de compétitivité " qui permettraient à des territoires bien identifiés d'acquérir un rôle central dans un domaine particulier à l'échelle nationale, voire mondiale. Les pôles d'excellence régionaux ou locaux doivent favoriser le développement régional et local.

3. Objectifs de l'Aménagement du Territoire
Les objectifs l'Aménagement du Territoire dépendent de la problématique à laquelle est confrontée le territoire en question. Cependant il y a une convergence des points de vues autour cette définition de J. Lajugie (1979) " l'Amé-nagement du Territoire a pour fin à la fois de promouvoir la mise en valeur des ressources régionales et d'améliorer le cadre de vie et les conditions d'existence des habitants en atténuant les dispari-tés régionales de développement éco-nomique et social par une organisation prospective de l'espace reposant sur une orientation volontariste et concertée des équipements et des activités ".De ma-nière opérationnelle, en matière d'Amé-nagement du territoire, on retrouve des:"
Objectifs économiques :
- Assurer la croissance économique des régions et partant de l'économie nationale dans son ensemble (support de la croissance); - Assurer une utilisation optimale de l'espace et des ressources naturelles et humaines.

Objectifs sociaux
- Rechercher la justice sociale par une meilleure répartition des fruits de la croissance, des équipements et des infrastructures socio-collectifs ; - Corriger les disparités intra et inter spatiales de développement

Objectifs politiques
- Résoudre des problèmes de cohésion nationale ; - Eviter les problèmes de dislocation de l'ensemble national ; - Intégrer les régions à l'ensemble national ;

Objectifs environnementaux et écologiques
- Maîtriser les problèmes de dégrada-tion de l'environnement ; - Améliorer le cadre de vie, l'espace vie. Aussi, selon les pays, les conditions et les problèmes cruciaux, l'accent est mis sur tel ou tel aspect. Dans le contexte actuel du Niger, tous ces objectifs nous emblent pertinents d'où l'importance accordée à l'Aménagement du Territoire dans la recherche du Développement Economique du pays.

4. Principes d'Aménagement du Territoire
En matière d'aménagement du territoire trois (3) grands principes sont généra-lement observés :

i) une vision globale quant à l'utilisation de l'espace, la répartition des investissements et des hommes sur le territoire. L'aménagement du territoire considère les macro composantes de la formation économique et sociale d'un pays, les éléments structurants sur lesquels se fonde le développement éco-nomique et social ;

ii) La recherche prospective pour trouver le meilleur chemin de développement possible. Les problèmes de développe-ment de nos pays sont des problèmes de long terme (besoins essentiels prioritaires non satisfaits, car leur consé-quences s'étendent dans la longue durée et ne sont donc pas immédiatement maîtrisables. Il faut donc prévoir l'impact des mutations économiques à opérer sur l'espace, dans la construction de la so-ciété future souhaitée.

iii) Une volonté politique affirmée, l'aménagement du territoire d'un pays procède de la volonté politique des gouvernements qui décident de l'orientation à donner à l'organisation de l'espace national. En outre, pour que la politique d'aménagement du territoire réussisse il faudra s'assurer l'adhésion des groupes socioprofessionnels dès le départ.

5. Les stratégies d'Aménagement du Territoire
Les stratégies d'Aménagement du Territoire dépendent de la situation de chaque pays, notamment, les problèmes socio- économiques à résoudre. On distingue en général trois types de straté-gies :

i) les stratégies de relance ou de stimulation des régions où la croissance économique est insuffisante. Dans ce cas sont mises en œuvre des mesures incitatives, des actions indirectes pour orienter les investissements, l'implantation des entreprises privées vers les ré-gions défavorisées. Bref il crée un environnement favorable pour attirer les in-vestisseurs. La décentralisation et la déconcentration administrative et technique peuvent aussi utilisées.

ii) Les stratégies de maintien pour des régions à croissance équilibrée. Dans ce cas les mesures entreprises visent à stabiliser et à consolider la situation.

iii) Les stratégies de freinage dans les régions où la croissance économi-que est excessive, créant des déséqui-libres susceptibles de déstabiliser le pays tout entier. Les mesures prises visent à réorienter les investissements vers des zones attardées.

En somme, ces stratégies tiennent compte des conditions concrètes des régions notamment de leurs potentiali-tés et de leurs contraintes

6. Les moyens de l'Aménagement du Territoire
L'aménagement du territoire en tant qu'acte de volonté politique est de la responsabilité première de l'Etat. Pour assurer à cette responsabilité, l'Etat doit mettre en œuvre les principaux types de moyens d'action suivants:

- Les moyens politiques par la défini-tion des orientations générales la politique et les stratégies à mettre en oeuvre pour y arriver. Les moyens institutionnels et juridiques : sur le plan institutionnel, un certain nombre d'éléments doivent être réunis ; - Les cadres géographiques en préci-sant les cadres appropriés au niveau d'un pays pour mettre en œuvre la politique nationale d'aménagement du territoire. Les différentes collectivités (communes, départements, etc.) ont chacune un rôle et une place dans la mise en œuvre de la politique d'aménagement du territoire;

- Moyens juridiques qui constitués de lois et codes fonciers (code pastoral, code forestier, code de l'urbanisme, code de l'environnement, etc.) et les textes juridiques qui accompagnent les sché-mas ou plans d'aménagement ; - Moyens humains par la mobilisation de plusieurs équipes, multidisciplinaires de composées de géographes, urbanistes, aménagistes, planificateurs, écono-mistes, agronomes, personnes ressources ainsi que les acteurs utilisant l'espace concerné ;

- Moyens financiers qui requièrent la mise en place de mécanismes de financement adéquat (Fonds National d'Amé-nagement du Territoire).

- Moyen matériel de photo-interpréta-tion, des ordinateurs, des véhicules, des locaux et équipements, matériel et fourniture de bureau. Ce qui nécessite la création de sociétés d'intervention par-ticulières pour les opérations d'aména-gement du territoire.

7. Les Instruments de mise en œuvre de l'A T, leur cohérence et articulation avec les plans de développe-ment

i) Les Instruments
Actuellement, l'Aménagement du Territoire est de moins en moins une intervention spontanée dictée par des contingences du moment. Il est devenu une science ou un art qui possède des méthodes et techniques précises. Logiquement, avant toute intervention d'aménagement du territoire, est élaboré un schéma d'Aménagement du Territoire qui est la traduction spatiale d'une vision du Développement à long terme. C'est un instrument de planification à long terme qui précise la destination générale des terres à l'intérieur du territoire, la nature et la localisation des grands équipements d'infrastructures sur l'ensemble du territoire considéré. Mais, il existe différents types de schéma selon l'échelle spatiale, ou selon le ca-ractère global ou sectoriel de l'objet du schéma. Ainsi les principaux schémas rencontrés sont :

- Le Schéma National d'Aménage-ment du Territoire (SNAT): C'est un instrument de planification spatiale à long terme qui donne les grandes orientations de politique nationale pour assurer une démarche de planification de développement harmonieux de l'espace national par la meilleure répartition des activités et partant des populations en fonction des équilibres économiques recherchés ;

- Le Schéma Régional d'Aménage-ment du Territoire (SRAT) : Il définit les lignes directrices d'organisation du territoire régional : les vocations à donner aux différentes parties du territoire telles que les zones agricole, forestière, urbaine, la localisation des infrastructures et des équipements (réseaux élec-triques et téléphoniques et les voies de communications) ;

- Le Schéma de Zone : Il peut être élaboré pour les zones géographiques plus restreintes que la région (Départe-ment, arrondissement, commune). Il fixe les perspectives de développement à long terme des espaces considérés dans le sens d'une répartition équilibrée des populations, des activités et des équipements sur le territoire considéré.

- Le Schéma Directeur d'aménage-ment et d'Urbanisme (SDAU) ; C'est un document qui établit au niveau d'une ville les prévisions de son développement
à long terme (de 10 à 15 ans). Il fixe les normes et les orientations fondamentales de l'aménagement compte tenu de l'équilibre à préserver entre les extensions, les activités agricoles et la pré-servation de certains sites.

ii) Articulation entre le schéma d'aménagement et leur relation avec les Plans de Développement

Les schémas d'aménagement du territoire dans leur conception doivent être cohérents .Les schémas du niveau su-périeur orientent ceux du niveau infé-rieur. Aussi, les schémas du niveau in-férieur se conforment aux orientations des schémas du niveau supérieur qu'ils précisent dans les détails. Du niveau supérieur (supra national/national) au niveau inférieur (Commune/ terroir/village), il faudra une cohérence d'ensemble.
Pour les relations avec les plans de dé-veloppement, les schémas d'aménage-ment du territoire traduisent sur le plan spatial les objectifs des Plans de Déve-loppement. Il servent dans ce cas d'outils pour une meilleure localisation des investissements et permettent une spécialisation régionale et facilite la réa-lisation des objectifs du plan.
Les schémas peuvent servir aussi de cadres d'orientation pour les Plans de développement. Dans ce cas, les plans tirent leurs orientations du schéma et servent d'instruments pour l'exécution des schémas.

9. Conclusion
En conclusion, il existe actuellement au sein des spécialistes en la matière un consensus fort, qu'une Politique d'Aménagement du Territoire mise en œuvre à travers des schémas cohérents d'aménagement aux différents niveaux territoriaux en amont et un système complet de planification en aval conforte (i) l'Unité Nationale, le Développe-ment équilibré, l'exploitation optimale et durable des ressources naturelles, l'amélioration de la productivité et la croissance économique et l'amélioration des conditions de vie.

Ainsi, l'aménagement du territoire ac-compagné d'un système performant de planification du développement, contribuera à répondre aux multiples défis suivants auxquels se trouvent confron-tés, aujourd'hui beaucoup de nos pays:

- Le défi du développement économique; - Le défi de la cohésion sociale ; - Le défi démographique ; - Le défi de l'expansion urbaine ; - Le défi environnemental ;

Bibliographie :
- J. Lajugie / Espace régional et amé-nagement du territoire " Dalloz 1979 - Eugène Claudius Petit (à compléter) - Delaubadère, Droit public économi-que, précis, Dalloz, Paris, 1987. -Michel Migeot, Théorie et politique économiques spatiales, ed. Économica, Paris, 1975.
- HASSANE IDE Adamou, Analyse de la Stratégie du Développement Rural par l'Approche Aménagement et Gestion des Terroirs dans les pays du Sahel : Cas du Burkina Faso et du Niger. Thèse de Doctorat de 3ème cycle, Université de Ouagadougou, Mai 1994 - Roger Nama, L'Aménagement de l'Espace, janvier 2004

lundi 16 juin 2008

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 
Par Diallo amadoule 29/10/2016
Tout à l'instar si desus, se lon moi l'amenagement du territoire signifie, les pratique collective par actionnaire soit pubique ou privé dans cadre dans le cadre service publique(paysage. Surface escalade coherent ainsi de suite)
Par Mamadou Abdoulayele 09/11/2016
Par le 16/06/2016
Par le 14/05/2015
Par keita niargale 16/04/2015
article interressant pouvant guider les responsables en charge de la question
Par ITTA BOUKARI Anassle 29/03/2015
Si telle est la definition ,Les object ifs ainsi que les principes du concept AT,il est difficile voire impossible de parler de L'AT au NIger!
Par ousseini Abdoulkadri Daouda Géo 3le 28/11/2014
Par Solotshi Pascalle 09/07/2014
Par le 27/11/2011

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages