La maladie du fumeur se porte… trop bien

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 1748 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police



La broncho-pneumopathi e chronique obstructive, la BPCO, touche un nombre croissant de personnes à travers le monde. Bien plus en tout cas que les prévisions ne le laissaient envisager. Une nouvelle étude américaine lève le voile sur l’étendue de cette maladie, principalement causée par le tabagisme. Des chercheurs de l’Université de l’Oregon aux Etats Unis, soulignent que la prévalence de la BPCO est plus élevée que prévu. Ce qui signifie que la maladie a été largement sous-estimée par le passé. Les auteurs ont étudié les cas de près de 10 000 femmes et hommes de plus de 40 ans, dans 12 pays. En moyenne, 10% des participants présentaient une BPCO à un stade avancé. Soit 12% des hommes et 8,5% des femmes. Des chiffres bien plus élevés que les 4,5% publiés dans une récente méta-analyse précisent les auteurs. Il y aurait deux raisons à cela : l’allongement de la durée de vie et le tabagisme. Un article publié dans le Lancet met en avant un facteur de risque supplémentaire : la faiblesse des fonctions respiratoires à la naissance. Cette dernière jouerait un rôle dans la propagation de la BPCO. Ce travail réalisé par des chercheurs américains de l’Université d’Arizona, propose ainsi de mieux étudier les mécanismes qui contrôlent la maturation des poumons in utero. Cela permettrait de développer des stratégies de prévention de la BPCO à l’âge adulte.
Caractérisée par une obstruction croissante des bronches, la BPCO -trop souvent confondue avec l’asthme- entraîne une diminution progressive mais irréversible du débit respiratoire. En revanche c’est confirmé, l’arrêt du tabac permet bel et bien de faire reculer la mortalité. A bon entendeur…



vendredi 9 mai 2008

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages