Sclérose en plaques : un rôle préventif pour le soleil ?

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 1508 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police



Du soleil pour éviter la sclérose en plaques ? Des chercheurs américains ont constaté qu'une bonne exposition au soleil durant l'enfance réduisait de 25% à 57% les risques de développer une sclérose en plaques (SEP) à l'âge adulte. Cette maladie rappelons-le est très fréquente, puisqu'elle touche de 30 à 60 personnes pour 100 000. Pour aboutir à cette conclusion, les auteurs ont suivi 79 vrais jumeaux qui présentaient, bien évidemment, le même risque génétique de développer la maladie. Or dans les "paires" en question, seulement l'un des deux l'avait déclarée. "Nous avons découvert que les patients atteints avaient passé moins de temps au soleil que leurs frères durant leur enfance", affirment les auteurs.
L'explication ? "Il se pourrait que les rayons ultra-violets protègent contre la SEP en altérant la réponse immunitaire des cellules." La SEP est en effet une maladie auto-immune, c'est-à-dire la conséquence d'une réaction de défense anormale du système immunitaire qui attaque ses propres cellules. Une autre hypothèse est avancée par les auteurs. "L'exposition au soleil réduirait les risques de SEP en produisant de la vitamine D". La supplémentation en vitamine D en effet, est reconnue pour sa capacité à réduire les risques de survenue d'une sclérose en plaques. http://www.destinationsante

jeudi 24 janvier 2008

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages