Méningite, s'informer et se protéger contre le fléau

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 2059 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police



On parle beaucoup en ce moment d'épidémies de méningite. Les scientifiques craignent en effet une nouvelle épidémie en Afrique sahélienne au début de l'hiver. C'est l'occasion ou jamais de faire un point sur la maladie. Lorsque l'on parle d'épi-démie de méningite en effet, il s'agit en général de méningite à méningocoque. C'est-à-dire d'une maladie contagieuse provoquée par une bactérie, que les spé-cialistes appellent Neisseria meningitidis. Elle entraîne une inflammation de la moelle épinière et des méninges, l'enveloppe qui entoure le cerveau et toute la moelle épinière.
La méningite se transmet par contact direct avec des gouttelettes provenant de la gorge et du nez d'une personne infectée. Elle peut rapidement entraîner la mort, ou endommager le cerveau de façon permanente. Surtout chez les très jeunes enfants. En fait, 50% des infections atteignent des bébés, enfants et adolescents de moins de 19 ans. Le groupe d'âge le plus exposé au risque est celui des enfants de moins de 5 ans.
Les symptômes de la méningite sont faciles à repérer. Un mal de tête intense et soudain, accompagné de fièvre, de vomissements, de nausées, d'une aversion au soleil et d'une raideur dans le cou. Face à de tels symptômes, précipitez-vous chez un médecin. Car si l'infection est prise à temps, des antibiotiques pourront stopper sa progression. www.destinationsante.com

jeudi 17 janvier 2008

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages