Consultation Sectorielle sur l'Environnement et la Lutte contre la Désertification - Niamey, 17 et 18 nov.

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 11355 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####



Le Niger est un pays continental qui s’étend sur 1.267.000 Km2 dans une des Nigerrégions les plus ensoleillées et les plus chaudes du globe, à 700 km au nord du golfe de Guinée, 1.900 km à l'est de la cote atlantique et 1.200 km au sud de la mer Méditerra-née. Il est frontalier avec l'Algérie et la Libye au Nord, le Nigeria et le Bénin au Sud, le Tchad à l'Est, le Burkina Faso et le Mali à l'Ouest.

Le Niger est un immense plateau avec des reliefs peu contrastés, les altitudes s'élèvent progressivement du sud-ouest au nord-est et sont généralement comprises entre 200 et 500 m. Seulement dans la partie septentrionale on rencontre de régions surélevées notamment le massif de l’Air. Une autre particula-rité du pays est qu'environ les trois quarts de sa superficie sont constitués des déserts chauds de la zone septentrionale du pays.

Le Niger est un pays moyennement peu peuplé avec ses 11,360,538 de personnes estimées en juillet 2004.

Le Niger est soumis à un climat essentiellement sec, avec de fortes amplitudes de températures. Les contraintes climatiques pèsent fortement sur le dé-veloppement économique et social. Il présente un climat de type tropical aride : un climat désertique sur la majeure partie de sa superficie et un climat tropical à une seule saison des pluies dans la partie sud. La pluviosité est liée au balancement saisonnier du front intertropical (FIT) qui est situé en moyenne vers 8° Nord en février atteint 20° Nord en juillet.


A partir du sud vers le nord du Niger on distingue trois zones écologiques:

Zone sahélo-soudanienne : les espèces herbacées les plus fréquentes y sont Andropogon gayanus, Hypparhenia spp, Loudetia spp et la végétation ligneuse est caractérisée par le grand nombre des Combrétacées et aussi par des espè-ces utiles à l'homme comme le karité (Butyspermum parkii) et le nerée (Parkia biglobulosa). Ces arbres peuvent être les témoins de la couverture forestière que le défrichement a éliminée.

Zone sahélo-saharienne et sahélienne : le tapis graminé est composé principalement par des annuelles et parfois des fourrés à Combrétacées, Tiliacées et Mimosées arbustives. La végétation ligneuse est caractérisée par l’Acacia tortilis, Aristida mutabilis, Acacia senegalensis, Acacia nilotica et Acacia ataxacantha.

Zone saharienne : les herbacées sont dominées par Panicum turgidum sur des substrats sableux. En outre on y trouve Cornulaca monocantha, Cymbopogon schoenanthus et Stipagrostis uniplumis.

mercredi 23 novembre 2005

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages