43ème anniversaire de la CEDEAO
Allocution du Président de la Commission

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 1405 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police

Chers citoyennes et citoyens de la CEDEAO,
En ce jour de célébration du 43ème anniversaire de la CEDEAO, je voudrais d’abord rendre un vibrant hommage aux pères-fondateurs et à ceux qui ont pris le flambeau à leur suite, pour le chemin que leur vision et leur détermination ont permis à notre région de parcourir. Ces pionniers, qui ont été à la fois visionnaires et militants, méritent aussi notre profonde gratitude car, grâce à eux, nous pouvons, aujourd’hui, tirer profit de nos acquis et regarder l’horizon avec confiance.


En disant cela, je pense bien sûr au fait que, malgré les chocs liés à la baisse des prix des matières premières et les crises qu’a connus l’économie mondiale, notre espace communautaire enregistre des taux de croissance acceptables, qui dépassent 7% dans certains pays.
Je pense également aux réelles avancées que nous avons faites, parmi lesquelles il me plaît de citer :
•un plus grand enracinement de la culture démocratique dans notre région, accompagnée d’une efficacité accrue dans la prévention et le règlement des conflits et des crises, notamment grâce à un système performant d’alerte précoce ;
• la consolidation de l’espace sans frontières par la mise en œuvre d’une feuille de route et
•d’un mécanisme régional de suivi, en vue d’éliminer tous les obstacles à la libre circulation des personnes et des biens ;
•l’existence d’un Tarif extérieur commun ;
•la création de la radio de la CEDEAO au Liberia ;
•l’introduction de la carte d’identité biométrique ;
•l’adoption et la mise en œuvre de politiques dans des secteurs aussi essentiels que l’agriculture, l’énergie, l’eau et la santé, sans oublier l’éducation, la science et la technologie ;
•la mise en œuvre d’un programme d’industrialisation de notre région, avec un accent sur la promotion de la qualité ;
•l’existence d’un consensus pour privilégier la dimension régionale dans nos relations avec tous les pays ainsi que les partenaires au développement.
Ces acquis, dont nous pouvons être fiers, n’ont été obtenus que grâce à notre détermination à aller à une intégration toujours plus poussée. Mais, je m’empresse d’ajouter qu’ils ne doivent pas nous faire oublier qu’il nous reste encore bien des défis à relever. Nous devons, en particulier, renforcer notre lutte commune contre le terrorisme et rester mobilisés, dans la solidarité, contre le réchauffement climatique et ses effets catastrophiques, notamment sur notre secteur agricole et l’environnement. De même, il nous faut poursuivre notre marche résolue vers la création d’une monnaie unique.
En vérité, en célébrant le 43ème anniversaire de notre Communauté, nous devons avoir à l’esprit que notre ambition est de faire advenir la CEDEAO des Peuples, de manière à rendre irréversibles nos acquis d’aujourd’hui et nos progrès à venir. Car, c’est de la sorte que nous réaliserons le développement harmonieux de nos populations, dans la paix et la sécurité, raison d’être de notre Communauté.


A ce propos, il est évident que si les Gouvernements ont la responsabilité d’engager et de conduire ce combat, celui-ci ne sera gagné que s’il est l’affaire de toutes les composantes de la société. Tous les citoyens doivent être mis en situation d’y prendre part. C’est notamment le cas des femmes et des jeunes. C’est dans cette conviction que nous avons créé le Centre de la CEDEAO pour le Développement du Genre et le Centre pour le Développement de la Jeunesse et du Sport.
En parlant des femmes, je tiens à réaffirmer notre ferme volonté de poursuivre nos efforts en faveur de politiques conséquentes du genre dans les Etats membres, notamment pour assurer l’autonomisation des femmes et leur plus grand accès aux centres de prise de décisions politiques, économiques, sociales et culturelles. Quant aux jeunes, la lutte contre leur chômage restera au cœur de nos priorités, avec une attention particulière aux initiatives favorisant leur employabilité.
En somme, célébrer le 43ème anniversaire de la CEDEAO, ce n’est pas uniquement redire notre foi dans ce qui unit les peuples de notre région. C’est aussi renouveler notre engagement à lui rester fidèles, en œuvrant résolument à la réalisation de l’agenda régional et en renforçant cette belle solidarité qui nous a permis de mettre fin à l’épidémie Ebola, à la guerre civile du Libéria et à des crises politiques dont les plus récentes sont celles de Gambie, de Guinée-Bissau et de Sierra-Léone.
En consacrant pour la première fois, à la tradition de délivrer un message à cette occasion, je voudrais saluer la sagesse et l’engagement des Chefs d’État et de Gouvernement dans l’entreprise d’intégration. En leur exprimant mes vifs remerciements, je leur rends hommage pour avoir fait de la CEDEAO, dans la fidélité à leurs devanciers, une Communauté économique citée en exemple dans le monde.

mardi 29 mai 2018

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages