Niger/ routes
Le président du NIGER et l’amabassadeur de l’UE inaugurent un nouveau tronçon bitumé de 112 Kms sur la Route Nationale N°1

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 620 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####

Le Président Issoufou Mahamadou et l’Ambassadeur Raul Mateus Paula ont inauguré le 10 avril à Bandé (72 kms au sud de Zinder), la route Zinder-Magaria-Frontière Nigéria, un nouveau tronçon bitumé de 112 Kms sur la Route Nationale N°1 (RN1), véritable dorsale du réseau routier du Niger s'étendant d’Ouest en Est sur plus de 1500 Kms.

D'un coût d'environ 13 Milliards FCFA, financé sur le 10ème Fonds Européen de Développement (FED), cette route fait partie d'un vaste programme d'appui au secteur routier d'un montant total de 162 Millions EUR (soit environ 106 Milliards FCFA), incluant notamment la réhabilitation actuellement en cours des tronçons Balleyara–Filingué (83 kms/RN 25/Nord-est de Niamey), élément du Corridor Ouest Transafricain du réseau de l’UEMOA, et Agadez–Tiguidit (62 kms/Nord Niger), élément de la Route Transsaharienne, ainsi que l'aménagement de 170 kms de routes rurales dans les régions d'Agadez (Nord) et de Tahoua (Nord-ouest).
L’un des impacts socio-économiques directs le plus remarquable de ce projet est la réduction drastique de la durée de trajet entre les localités desservies avec des incidences positives sur la réduction du coût d’entretien des véhicules, le prix du transport des marchandises notamment à l’import et à l’export avec le Nigeria, essentiels à l’activité économique dans la zone.
Cette route est une infrastructure capitale pour l'intégration du Niger au sein de l'espace économique et commercial régional, car elle contribue à relier le Nord et le Sud du Sahara. Sa réhabilitation s'inscrit dans le développement des infrastructures routières favorisant une meilleure intégration régionale que l’Union européenne soutient de longue date.
De même, au titre du 11ième FED, une enveloppe de 90 Millions EUR (soit près de 60 Milliards FCFA) est allouée à l'appui au secteur de transport routier au Niger et comprend l’aménagement de 260 kms de route en terre et la réhabilitation de la route bitumée Zinder-Tanout (140 Kms/Centre Nord du Niger) dont les travaux seront lancés bientôt.
Couplée à Zinder-Magaria-frontière Nigéria (112 Kms) et Agadez-Tiguidit (62 Kms), cette nouvelle intervention (Zinder-Tanout [140 Kms]) de l’UE rehaussera considérablement la remise en état d’un des tronçons les plus dégradés sur le corridor de la Transsaharienne dans sa traversée nigérienne.
«Monsieur le Président de la République, (…) votre présence témoigne de votre engagement dans l'accompagnement et le suivi de l'appui de l'Union européenne au Niger et de l'importance que vous attachez à l'aboutissement d'un important projet de notre coopération dans le secteur de transport routier. Elle reflète la qualité de la relation qui unit l'Union européenne et le Niger, et justifie en partie, les progrès significatifs que notre coopération enregistre au fil des ans» a déclaré l’Ambassadeur Raul Mateus Paula.
En outre, l’Union européenne soutient le Niger dans les réformes du sous-secteur de l'entretien routier et pour garantir la durabilité des infrastructures routières. D'où l'importance capitale d'opérationnaliser dans les meilleurs délais le poste de pesage en construction à Magaria.
La coopération de l’UE a financé la réhabilitation du tronçon de la RN°1, Zinder–Guidimouni – Mussari (82 Kms), inauguré en novembre 2015.
Au total, l’intervention de l’UE a permis de réhabiliter, ces dernières années au Niger, plus de 1000 km de routes bitumées dont 90% du linéaire de la RN1, véritable instrument d'unité nationale.

mercredi 11 avril 2018

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages