Diffa/Développement
Un projet pour l'insertion des jeunes

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 1484 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police

Un projet ‘’Jeunesse Diffa’’ innovant, lancé en faveur de l’insertion des jeunes dans une zone très fragilisée par Boko Haram

C’est dans le cadre de la visite en France du Premier ministre M. Brigi Rafini que l’AFD a récemment signé une convention de financement de 6,5 milliards de Fcfa (10 M€) en faveur d’un projet d’insertion sociale et professionnelle des jeunes dans la région de Diffa, zone sud/sud-est du pays, fortement touchée par la crise liée à la présence de la secte terroriste Boko Haram. Le projet sera en partie mis en œuvre par des ONGs françaises et nigériennes (groupement Care - Aide et action - Plan International, associé à 3 partenaires locaux : Nigetech, AREN et Karkara).



Ce programme, intitulé ‘’Jeunesse Diffa’’, veut être un élément de réponse à un enjeu majeur pour la stabilité du Niger. Il s’inscrit dans « l’Initiative Lac Tchad » annoncée par le président de la République Française au sommet d’Abuja en mai 2016, ainsi que dans la déclinaison du « Plan Sahel » de l’AFD. Il doit permettre de contribuer à apporter une réponse opérationnelle à la crise et à la lutte contre les vulnérabilités qui touchent plus spécifiquement la région de Diffa, fortement fragilisée par les incursions de Boko Haram.

Dans un contexte marqué par une triple crise - sécuritaire (Boko Haram), économique et humanitaire - la jeunesse de Diffa (70 % de la population y a moins de 25 ans) est confrontée directement à la montée de la violence et aux tensions inter communautaires qui fragilisent la cohésion sociale de la région : de facto, elle se retrouve exclue des dynamiques de développement économique et social.

L’État nigérien souhaite retrouver un positionnement légitime au niveau local en garantissant à la fois l’accès à des services de base qui soient de qualité, tout en assurant une transition vers un développement économique et social normalisé. Le projet ‘’Jeunesse Diffa’’ s’inscrit donc dans une logique d’intervention à court et plus long terme permettant d’appuyer le relèvement / développement de la région.

« Ce projet est construit sur un mode opératoire adapté issu des réflexions de l’AFD sur les contextes de crise. Il est à la fois :
● innovant, car il permet de mobiliser le savoir-faire d’opérateurs de terrain en optimisant l’appropriation par les acteurs publics et l’inscription des actions sur le long terme,
● et flexible, car il est basé sur un dispositif de co-construction entre autorités locales et ONGs, et est accompagné par un suivi-évaluation renforcé permettant des adaptations de la logique d’intervention au fil de l’eau » a déclaré Philippe Bauduin à l’occasion de la signature de la convention.

mercredi 15 février 2017

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages