LA COMMISSION DE LA CEDEAO
AU SECOURS DES DÉPLACÉS DES EXACTIONS DE BOKO HARAM À MAIDUGURI

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 1629 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police

Maiduguri, le 11 Décembre 2016 /Le Président de la Commission de la CEDEAO, Marcel A. de SOUZA, accompagné d’une forte délégation, a remis le dimanche 11 décembre 2016, à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, un chèque d’un million de dollars américains et des vivres d’une valeur de 400 000 dollars américains au gouverneur de l’Etat de Borno, Kashim Shettima.

Cette assistance financière et alimentaire, a déclaré M. de Souza, est la contribution de son institution aux personnes déplacées par l'insurrection du groupe islamique Boko Haram dans cette région du Nigeria.


Ce geste, a-t-il poursuivi, souligne l’importance qu’accorde l’organisation régionale aux événements tragiques qui se déroulent dans le nord du Nigeria.
A l’issue de la visite qu’il a effectuée à travers la ville de Maiduguri, le président de la Commission s’est dit impressionné par la poursuite des programmes de développement par le gouverneur Kashim Shettima, malgré les énormes défis de sécurité auxquels est confronté l’Etat de Borno.
"C’est la première fois que je viens à Maiduguri en tant que leader de la CEDEAO et je me rends compte que malgré la situation sécuritaire actuelle, beaucoup de progrès constructifs sont à noter; ce qui est très louable ", a dit Marcel A. de Souza.
« Nous avons entendu des rapports sur la façon dont les marchés, les écoles et les infrastructures publiques ont été brûlées, saccagées et nous sommes ici pour voir comment vous avez pu relever les défis dans les phases, ce qui est tout à fait louable et nous vous félicitons pour les mesures exemplaires », a ajouté M. de Souza.
Le Président de la Commission de la CEDEAO laissé entendre qu'il avait déjà rencontré des fonctionnaires des Nations Unies, ainsi que des agents des organismes nationaux de gestion d'urgence qui lui avaient présenté quelques aperçus et des données de la situation humanitaire dans l'État de Borno.
"Etant très touché et très sensible à la situation, nous avons jugé bon de venir vous exprimer notre solidarité et vous rassurer de notre plein soutien dans tous vos programmes à l'avenir. Et nous ne pouvons pas être en mesure d'atteindre l'ensemble des 4 millions de personnes de l'État, mais nous allons vous soutenir de façon significative pour vous permettre de toucher la vie des gens de manière positive’’, a indiqué Marcel A. de Souza.
«Par ailleurs, le président de la Commission de la CEDEAO s’est dit prêt à collaborer avec le gouverneur de Borno pour venir en aide à ceux qui souffrent de malnutrition.,. Nous sommes profondément préoccupés par le sort des enfants et des femmes victimes de ce conflit, a-t-il précisé.
En appui aux propos du Président de la Commission de la CEDEAO, le directeur général de NEMA, qui faisait également partie de la délégation avait annoncé la donation, en dehors des produits alimentaires, des matériaux de construction pour la reconstruction de Bama, Ngala et Hawul zones du gouvernement local de l'Etat de Borno.
Quant au Gouverneur Shettima, il a exprimé son appréciation personnelle et celle du gouvernement de l'État de la CEDEAO pour le soutien financier et humanitaire dont a bénéficié son Etat. « Nous vous remercions très sincèrement pour votre geste au profit de nos communautés qui sont dans la détresse», a confié le gouverneur

mardi 13 décembre 2016

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages