ACTUALITÉS
Politique Nigérienne
Vers une recomposition du paysage

mardi 16 août 2016
Le Chef de file de l'Opposition et son parti acceptent de participer à la gestion de l'Etat. C'était samedi dernier à Niamey après des heures d'échanges entre les 8 délégations régionales du pays. Voici, ci-après, le communiqué issu de cette réunion du MNNS-NASSARA
Lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée au Sahel
Les FDS nigériennes dotées de garages mobiles

jeudi 11 août 2016

« …préserver et rendre à nouveau opérationnel tout véhicule en panne et ceci en tenant compte de l’étendue du territoire nigérien et des longues distances séparant des infrastructures de type ‘’garages’’ ou ‘’ateliers’’ des lieux d’intervention des véhicules. » C’est là un extrait de la déclaration, hier mercredi à Niamey, de M. Eric Wisniewski, chef des opérations d’EUCAP-Sahel au Niger, au quartier général de cette structure de l’union européenne qui aide le Niger depuis 2012 dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée.
BREXIT
Déclaration du Président sur le référendum au Royaume-Uni

lundi 27 juin 2016
Le peuple britannique a parlé, et nous respectons sa décision. La relation spéciale qui existe entre les États-Unis et le Royaume-Uni est durable, et l’appartenance du Royaume-Uni à l’OTAN demeure une pierre angulaire de la politique étrangère, économique et de sécurité de notre pays. Et il en va de même pour ce qui est de notre relation avec l’Union européenne, qui a tant fait pour promouvoir la stabilité, stimuler la croissance économique et favoriser la diffusion des idéaux et des valeurs démocratiques sur le continent européen et au-delà. Le Royaume-Uni et l’Union européenne resteront des partenaires incontournables des États-Unis, alors même qu'ils commencent à planifier leur relation future afin d’assurer la stabilité, la sécurité et la prospérité de l’Europe, de la Grande-Bretagne et de l’Irlande du Nord et du reste du monde.
MAIS, OU VA L’AFRIQUE ?
CE QUE JE PENSE

lundi 27 juin 2016
Tout semble croire que si nous continuons sur cette lancée sans unir nos efforts et nos intelligences pour barrer la route à toutes ces aventures et ces fléaux qui prennent notre continent comme un champ d'expérience de tous ces malheurs, nous allons encore souffrir et nos indépendances et notre liberté auxquelles nous tenons tant risquent de nous échapper .Notre propre existence risque d'être mise en cause. Nous ne devons pas croiser les bras et regarder disparaître ce que nous avons de plus cher : Notre CONTINENT. Et pourtant les Pères Fondateurs avaient donné le meilleur d'eux mêmes pour arracher dans le sang et dans les larmes notre liberté. Ahmed Sékou TOURE disait que " nous n'avons pas obtenu notre indépendance pour perdre notre liberté «A bon entendeur salut » car il s'adressait à chacun d'entre nous. Nous voulons construire un continent mais occupons nous d'abord de nos Etats où toute une jeunesse croupie avec des diplômes et sans emploi alors que nos régimes se succèdent en cascades sans aller à leur terme.
Niger: Retrait de l’accréditation d'une journaliste
Le rappel du travail accompli par Nathalie au Niger

samedi 25 juin 2016
Depuis plusieurs années, notre amie Nathalie Prévost est la correspondante de TV5 à Niamey. A la suite d’un article sur une attaque de Boko Haram au Niger publié sur le site du Monde.fr, le ministère de la Communication nigérien a retiré à Nathalie son autorisation de tournage, lui demandant de cesser son activité de correspondante. Contrechamp a décidé de rappeler le travail accompli par Nathalie et l’association au Niger
LA CEDEAO ET L'UE COLLABORENT DANS LE CADRE D’UNE FORMATION
A L’INTENTION DES JOURNALISTES SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L'EFFICACITE ENERGETIQUE

mardi 21 juin 2016
La Commission de la CEDEAO, en collaboration avec le Centre pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREEC) et l'Union européenne (UE), organise à Dakar, au Sénégal, les 22 et 23 juin 2016, un atelier de renforcement des capacités de deux (2) jours à l’intention des journalistes de huit (8) pays de l'Afrique de l'Ouest, notamment, le Ghana, le Nigeria, le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Bénin, la Gambie, le Mali et le Burkina Faso, sur les questions relatives aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique.
DES EXPERTS DES TELECOMMUNICATIONS/TIC ET DE LA POSTE
PREPARENT LES REUNIONS STATUTAIRES DE LEURS MINISTRES

mardi 21 juin 2016
Le ministre nigérien des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Yahouza Sadissou, s’est félicité du choix porté sur le Niger pour abriter les travaux de la 2ème session ordinaire du conseil d’administration de la Conférence des ministres des Postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) et de la réunion des experts des Télécommunications/TIC des Etats membres de la CEDEAO. Ces deux rencontres, ouvertes simultanément le lundi 20 juin 2016, à Niamey, doivent préparer la 2ème session des ministres en charge de la Poste qui se déroulera le 23 juin 2016, et la 14ème réunion des ministres des Télécommunications/TIC de la CEDEAO prévue le 24 juin 2016, toujours dans la capitale nigérienne.
Réflexion
LE DANGER PERMANENT QUI GUETTE NOUS PEUPLES AFRICAINS

dimanche 19 juin 2016
J'attendais tranquillement un ami au terminus d'autobus de Montréal quand un monsieur d'un certain âge a pris place à mes côtés avant d'engager l'une des conversations les plus enrichissantes de ma vie. Professeur d'études stratégiques dans un institut international, l'homme connaît le continent africain comme le fond de sa poche. Son analyse, son point de vue sur notre avenir, donne froid dans le dos. Et s'il vous plaît, ne sortez pas la rancune du «colon nostalgique ». Lisez avec la tête et la raison ce qu'il dit. Je vous rapporte fidèlement ses constats: « Cela fait maintenant plus de 25 ans que j'enseigne la stratégie. Dans ma carrière, j'ai eu affaire à des dizaines d'officiers et de hauts fonctionnaires africains. Je suis malheureusement obligé de vous dire ceci : du point de vue des études stratégiques, de l'analyse et de l'anticipation, je leur donne un gros zéro pointé. Nos stagiaires africains sont très instruits, ils ont de belles tenues militaires ou manient le français de manière remarquable, mais, dans les cours, ils ne nous apportent rien. Tout simplement, parce qu'à ma connaissance, dans toute l'Afrique,francophone, il n'y a pas un seul centre d'études stratégiques et internationales avec des vrais professionnels à leur tête. Je vais vous expliquer pourquoi je n'ai aucun espoir pour ce continent. Au moment où je parle, le monde fait face à trois enjeux principaux: l'énergie, la défense stratégique et la mondialisation. Donnez-moi un seul cas où l'Afrique apporte quelque chose. Rien !
SIGNE DE TEMPS
Après le President DIORI Hamani à qui le tour?

mercredi 15 juin 2016

Nous venons de vivre un évènement inédit au Niger : la célébration du centenaire du Président, de notre Premier Président de la Première République SE Elhadj DIORI Hamani né le 16 Juin 1916 à Soudouré. Ce fut un évènement exceptionnel auquel, nous qui sommes ces jours-ci à l’Extérieur, avions aussi associé nos joies et nos pensées collectives. Pour fêter comme au pays, cet anniversaire que la Nation a voulu marquer d’une pierre blanche.
Chasse aux sorcières
Au Niger

mardi 7 juin 2016
Au Niger, trois journalistes sont maintenant derrière les barreaux pour avoir publié un document de notoriété publique. Reporters sans frontières (RSF) demande la libération immédiate de Soumana Idrissa Maiga, Ali Soumana et Moussa Dodo. L’imprimeur du journal Le Courrier, Soumana Idrissa Maiga, par ailleurs journaliste et patron de presse, a été placé en garde à vue, lundi 6 juin au soir, dans les locaux de la police judiciaire, pour "avoir imprimé Le Courrier". Cette arrestation fait suite à la détention depuis samedi 4 juin du propriétaire et du directeur de publication du journal Le Courrier, Ali Soumana et Moussa Dodo.
25 AVRIL: JOURNÉE MONDIALE DU PALUDISME
Le message du SG de l'ONU

lundi 25 avril 2016
Dans le monde, le nombre de nouveaux cas de paludisme a diminué de 18 % depuis 2000. En Afrique, continent le plus touché par ce fléau, le taux de mortalité liée au paludisme a diminué de deux tiers. On estime qu’environ six millions de décès dus au paludisme ont été évités entre 2000 et 2015, en partie grâce aux efforts en rapport avec la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. L’augmentation du financement consacré à l’échelle mondiale à la lutte antipaludique a donné des résultats impressionnants. Plus de la moitié de la population africaine est désormais protégée par des moustiquaires, alors que cette proportion était de moins de 2 % en 2000.

Société
Au tribunal
Newsletter
Sondages